La séance photo-thérapie de Georges, homme timide et anonyme

Scroll down to content

Georges est le prénom de modèle qu’il a choisi pour être publié. Sa démarche est personnelle et anonyme, pour raisons professionnelles. Nous avons échangé pendant plus d’un an avant qu’il ne se décide à prendre « enfin » rendez-vous. Cet homme manquait visiblement beaucoup de confiance en lui, ce qui l’a longtemps freiné dans la réalisation de son envie.

Homme en nu artistique clair obscur à genou derrière une table les bras en l'air

Au cours du rituel de discussion « prise de connaissance et précisions sur le déroulé de la séance » autour d’une tisane, j’écoute son histoire, sa situation, ses peurs, ses doutes. J’analyse rapidement ses besoins afin de mieux cibler la séance. Nous nous mettons d’accord pour une publication sans visage. Je le perçois très tendu pour sa première séance car il craint surtout de ne pas être « à la hauteur ». Mais moi je ne doute pas de la réussite des clichés.

La séance commence en douceur avec des portraits sur le canapé. Et les premiers sourires ne tardent pas à arriver… voir les éclats de rire. Ce modèle homme prend vite de l’assurance et du plaisir à poser. Aussi, je perçois rapidement la possibilité d’une belle séance riche en expressions et émotions. Selon nos accords, ces photos resteront privées. Mais nous avons aussi travaillé sur des poses en clair obscur visage caché pour mon book.

Nous avons fini la séance dans la bonne humeur et la détente, le stress s’étant évaporé comme par miracle. A presque regretter de n’avoir pas franchi le cap plus tôt. Parfois, j’aime à croire qu’il n’y a pas de hasard, mais que des rendez-vous. Et pour une belle réussite photographique, il faut choisir le bon moment. Il a été ravie de sa première séance en nu artistique, après avoir découvert le résultat. C’est donc une pleine satisfaction pour moi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :