Céline Pivoine Eyes, Photographie thérapeutique en nu artistique

/

Estime de soi par l’image

/

Label ESTIM

S. une femme anonyme : séances photo thérapie par l’image en nu artistique

Par |9 mai 2021|Catégories : Nue artistique, Photographie thérapeutique en nu artistique|Mots-clés : , , , , , , , , , , , |

Nuong, une jeune femme asiatique en séance photo estime de soi

Par |18 avril 2021|Catégories : Nue artistique, Photographie thérapeutique en nu artistique, Séance estime de soi par la photo, Séance photo boudoir|Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , |

La photo estime de soi a toujours fait partie de ma vie, mais je n’en avais pas conscience.

Avant de passer derrière l’objectif, j’ai été modèle pendant plusieurs années. Dans une démarche de développement personnel.
Poser m’a permis de me réconcilier avec mon corps.

La plupart des hommes qui ont posé pour moi m’ont confié qu’ils cherchaient depuis longtemps une femme qui photographie les hommes. Tous les hommes. Pas seulement des mannequins.
Mais les femmes qui photographient les hommes nus, il y en a vraiment très peu.

L’aspect thérapeutique de mes shooting se traduit plutôt sur le plan artistique et esthétique. Mon objectif est que mes modèles se trouvent beaux sur mes clichés et se sentent mieux dans leur corps. C’est pour moi l’essence même de la photo estime de soi.

La plupart des personnes qui arrivent dans mon studio n’ont jamais posé. Lorsque je braque mon objectif sur eux, mes modèles savent que j’ai été à leur place, que je comprends ce qu’ils ressentent. Je les dirige comme j’aime être dirigée.

Je suis très fière aujourd’hui d’avoir rejoint le réseau du label e.s.t.i.m (l’estime de soi grâce à la thérapie par l’image et la mise en valeur)logo du label estim estime de soi grâce à la thérapie par l'image et la mise en valeur blanc

Ce sont les autres qui en parlent le mieux : Red Crow sur Facebook – octobre 2022

« Céline Pivoine, c’est sans doute parce que ton approche est assez atypique, et ta démarche elle-même, que tes photos sont reconnaissables. Il y a une façon très soucieuse du modèle qui t’est propre. D’ailleurs, ce ne sont pas des modèles dans le sens strict, c’est une vraie collaboration, un échange, un partage, un duo… tu ne les diriges pas, tu les orientes… et eux parcourent le chemin, avec toi. Tu n’essaies pas de les rendre beaux, tu les laisses se révéler, et ils deviennent, de fait, beaux .parce qu’ils se lâchent, .ils se libèrent. Et bien, tout ça, fait que tu as ton style, que je reconnais. »

Aller en haut