La photo-thérapie, c’est quoi ?

« Pour moi, ce n’est pas un détachement de prendre une photo. C’est une façon de toucher quelqu’un – c’est une caresse… Je pense que vous pouvez réellement donner aux gens l’accès à leur propre âme. »

— Nan Goldin.

J’aime me mettre à nu, physiquement et intimement, j’entends émotionnellement. Grâce à ce chemin parcouru depuis trois ans, je passe aujourd’hui derrière l’objectif et vous révèle tel que je vous vois. Mon travail photographique s’adresse principalement aux personnes à pénis, qui sont manifestement en sous-représentation dans le vaste monde du nu. Toutefois, toute personne motivée, intriguée, interpelée par mon œil est la bienvenue, seule ou à plusieurs.

Je ne travaille pas autour d’un projet. Le thème, c’est vous ! Je me laisse porter par ce que vous avez à m’offrir, et à vous offrir au travers de l’image. Je fonctionne de manière totalement intuitive, selon ce que je perçois à travers mon objectif. Et à chaque séance, il se passe quelque chose de magique, autour du don de soi. Vous vous donnez à moi, je vous reçois et vous restitue en images le fruit de votre don.

Et comme ce sont les autres qui en parlent le mieux, je vous ai laissé quelques témoignages sur la page du blog.

Je dirige beaucoup, la séance demande donc de la rigueur, de la patience et de la discipline. Si vous ne souhaitez pas être publié, je propose un forfait à 150€ pour une séance de 2h et 50 photos minimum. Sinon, le prix de la séance est ramené à 75€ plus une bouteille de Champagne de qualité.

Ce tarif n’inclue pas de porno, même chic. S’il m’arrive de photographier les parties génitales, cela reste exceptionnel, souvent non visible ou légèrement suggéré sur les photos finales (sauf exception). Toutefois, je peux vous proposer un tarif personnalisé à votre demande à partir de 250€.

Besoin d’amener quelque chose ? Pour vous, tous les accessoires qui vous mettent à l’aise. J’aurai aussi des choses à vous suggérer (tutu, masque, perruques, voile, chapeau, mannequin rouge…).

Intéressé.e.s ? Il suffit de me contacter ici, en bafouillant vos motivations. Ensuite, je vous demanderai quelques photos (visage et silhouette, pas forcément nu), histoire de savoir à qui j’ai affaire :

Pour finir, je tiens tout particulièrement à remercier celui sans qui cette aventure n’aurait pas commencé ainsi, celui grâce à qui l’aventure a commencé en mai 2018. Merci à toi, Pierre Albin, de m’avoir fait confiance, et surtout permise de me révéler à moi-même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :