Mais qui est Céline Pivoine Eyes au fait ? Petite, je posais avec ma sœur devant l’objectif de mon père.

Devenue femme, j’ai posé nue pour me réconcilier avec mon corps.

Après avoir braqué mon Canon sur les fleurs de mon jardin (dont quelques pivoines), je l’ai tourné vers des hommes : nus.

Les hommes nus sont ma signature, mais quand elles me le demandent, je photographie également et avec un grand plaisir, les femmes.

Quel que soit le genre de mes modèles, ma thérapie est devenue la leur.

Mon mot clé, c’est esthétique. Ma motivation, c’est rendre mes modèles les plus beaux possibles. Pour qu’ils s’aiment.

P.S. : mon autre mot clé, c’est intuition. Il paraît que j’en ai un peu. Mais pour compléter ma boîte à outils, j’ai quand même suivi une formation de photographe professionnelle.

Ils en parlent dans la presse

Céline Pivoine : approches du secret — Entretien avec la photographe. Par Jean-Paul Gavard-Perret pour Le Littéraire.com – avril 2020

Parution dans le magazine en ligne OpenEye – avril 2020 : Nouvelle diagonale de la prise photographique.

%d blogueurs aiment cette page :